Un magnifique Congo avec Mehapito !


Au premier salon du modélisme de Grisolles, il y avait peu de jeux à mon goût (ce qui est normal vu le nom du festival) mais il y avait le Mehapito avec sa superbe table de Congo, ce qui donne un beau moment ludique en définitive !



En un mot comme en cent, une table de Congo magnifique réalisée par Mehapito ! Celui-ci passionné par le thème, ne pouvait faire l'impasse sur Congo ! Je le dis, Studio Tomahawk a fait ce jeu pour lui ! Les terres suspendues me rappellent sa période Drachenland mais sa jungle a fait un sacré boost visuel, c'est un déchaînement de décors et de petite verdure plastique.




Mehapito nous a proposé une sacrée démo, "La quête du fétiche Zoulou perdu !" Guillaume et Léo étaient aux commandes de la tribu de la jungle et des pygmées. Paul et moi, nous étions dans le camp des explorateurs vindicatifs. Le système de jeu est bien pensé et huilé, j'ai aimé le système de dés différenciés D6,D8,D10 sur un succès généralisé à 5+. Pas de marge à calculer c'est un bon choix. Le petit deck d'actions et de cartes Totem est vraiment bien, il faut faire des choix tactiques et on a des petits bonus à placer. Pour moi, c'est la gestion du moral qui est la touche la plus marquante du jeu avec un set de marqueurs de conditions néfastes. Cela change du traditionnel jet de moral pondéré par les pertes. On peut instiller la peur chez l'ennemi par des actions, c'est une mécanique originale.


La partie était considérée en jungle épaisse, les tirs moins percutant, le couvert offrait une sauvegarde supplémentaire. Celle-ci commençait par des roulements de tambours intimidant de la tribu de la forêt. De leur côté, les explorateurs fonçaient dans les fourrés en direction du village avec une tentative d'englobement. Difficile de voir ces satanés pygmées, les soldats et les Ruga-Ruga devaient fortement avancer pour les déceler dans la végétation. Deux soldats s'effondrèrent faucher par des fléchettes empoissonnées mais la riposte fut terrible. Les guerriers pygmées furent fauchés par la salve de plomb des soldats, laissant un roi pygmée hagard et désoeuvré avec son unique garde survivant. La soldatesque fut motivée par des ralliements heureux et parvinrent à résister à l'avancée de la tribu de la forêt. Les soldats finissaient de cribler de plomb une dernière troupe de pygmées. Les Ruga-Ruga essuyèrent une charge de cannibales et  se replièrent face aux pertes. Le retour de flammes fut expéditif, la moitié des cannibales mordirent la poussière sous la mitraille. Pendant ce temps, à la grande surprise de la tribu de la forêt, une troupe de novices parvenaient à atteindre le village et à dérober le fétiche. Les novices se repliaient pour ramener le fétiche mais leur moral s'écroula peu à peu devant les ennemis sur leur talon. Ils furent rattrapés et abattus par les Guerriers Sacrés. Au gong final, les explorateurs n'avaient plus aucune chance de récupérer le fétiche. Le camp des tribus de la forêt avait gagné la partie !



Commentaires

  1. Merci pour ce rapport ...
    et pour avoir passé sous silence les 2 ou 3 points de règle qu'il m'a fallu revoir^^

    RépondreSupprimer
  2. En voilà une table exceptionnelle !! Oo

    Je ne crois pas avoir vu cette table sur le Bord du Fleuve mais quoiqu'il en soit, c'est de l'excellent travail !!

    J'ai toujours beaucoup apprécié les tables de jungle luxuriante et les roches volantes sont absolument merveilleuses ^^

    Le jeu là-dessus a dû être particulièrement immersif ^^

    Serviteur,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne montre que de mauvaises photos sur mon blog ;)

      Supprimer
  3. Quelle table, mais quelle table! Absolument magnifique...

    RépondreSupprimer
  4. Y a pas photo, les tables de jeu Made in Mehapito, c'est beau !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés